Africa

Publié le par charlimagine



AFRICA...


    Dans les précédents articles  de cette catégorie "essaim de dessins", j'ai longuement sous entendu que la faune africaine m'avait largement inspirée...(voir les lionnes dans "les lionnes sont vraiment des reines", les girafes dans "Collection été 2006",la craie d'éléphants dans "pleins les doigts")

Alors j'ai fouillé dans dans mes archives, blottis dans un vieux bloc à dessin ou entassés dans un porte document, j'ai fini par remettre la main sur quelques dessins réalisés il y a déjà plusieurs années.

Le crayon à papier était alors mon outil à dessiner de prédilection: Flash back


Buffle et un piqueboeuf en alerte...
Le buffle armé de ses fortes cornes et de son cuir épais (4x plus épais que celui du zèbre) reste une proie, de choix, mais difficile à attraper pour son principal prédateur: le lion.

Impala et  duo de piqueboeufs qui lui retirent des tiques...
Zèbre de Grevy possède environ 80 rayures, le Zèbre de Burchell n'en a "que" 25 à 30.

La force du zèbre pour se défendre de ses prédateurs est son instinct grégaire. En se déplacant en troupeau, le lion, avec toutes ces "rayures" en mouvement n'arrive pas à faire la mise en point sur un individu du groupe. Par contre, si un zèbre vient à être isolé, il devient une proie relativement facile n'ayant pas une pointe de vitesse très élevé.



Jeune et adulte lycaons.

Les lycaons (ou chiens sauvages) sont trop souvent associés aux hyènes pour leur comportement charognard. Pourtant, ils chassent aussi.
Vivant en groupe, ils sont très hiérarchisés, l'esprit de meute est très marqué.
L'éducation des petits se fait sous l'oeil attentif de la femelle dominante.
Le jeu est primordial durant toute leur croissance, c'est grâce à ces chamaillements que le lycaon deviendra un bon chasseur.


Rhinocéros et son petit
Les rhinocéros ont longtemps été chassés pour l'ivoire de leur corne à laquelle on prêtait des vertus aphrodisiaques.

Eléphant d'Afrique

Majestueux, il dégage une force paisible...qu'il vaut mieux savoir au repos.
Dérangé, l'éléphant charge...
Inutile de préciser que peu de choses ne sait l'arrêter en pareille occasion.

Publié dans Essaim de dessins

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
bonjour je suis tombe par hazard sur votre site en cherchant qqe image, apres un leger coup d'oeil sur une parti de votre blog je tenais a vous felicitez. ils sont superbe (proportion, effet, ombre .. ) rien a redire. je pense que si vous avez arrete le dessin se fut une enorme erreur .
Répondre
L
Bonjour ma Charlotte ... Il sont magnifiques ces dessins ressorti de tes cartons ... J'aime beaucoup , ils se mettent aisément en mouvement , le trait est génial, alerte , on irait bien faire un safari photos ...<br /> Gros gros Bisous de Manan et Papa à Toi et à Julien ...
Répondre