Festiv'été

Publié le par charlimagine


Dans la famille

"Festival d'été"

je demande



le plus coloré...
Chaque année, Chaumont sur Loire, charmant village au coeur du Loir et Cher organise le festival international des jardins. Aux abords du chateau, jardiniers ingénieux, designers talentueux, paysagistes audacieux exposent leur savoir faire dans des compositions botaniques richement colorées. Les explications parfois laborieuses de leur démarche se font vite oublier si on se laisse porter par la poésie des lieux. Parcours de couleurs et d'odeurs,  ce festival mérite de se laisser perdre dans ces allées qui exhalent la créativité avec un matériau vivant...A découvrir absolument! Une fois encore, on peut regretter un prix d'entrée élevé (9€50 pour un adulte...mais c'est aujourd'hui le prix d'une séance de ciné dans un multiplex..)mais cela vaut vraiment le détour.








le plus sonore

Le ska, le punk, le rock me sont apparus comme une évidente manière de vivre la musique. Je voulais bouger, gigoter, pogotter...J'ai trouvé mon bonheur au festival des courants d'Amboise...Affiche ambitieuse qui s'est confirmée par une ambiance fievreuse! As de trèfle, La Rue Ketanou et l'immense La Ruda se sont succédés sur la  scène pour mon plus grand plaisir auditif! Certes l'organisation pouvait paraitre fastidieuse pour tous ceux qui voulaient boire à outrance...mais pour ceux qui voulaient perdre des litres de sueur et quelques décibels d'audition, il y avait de quoi faire! J'ai payé cher le prix de ma visible satisfaction par des crampes aux mollets pendant les 2 jours suivants...Ben oui, sauter, trépigner, s'agiter...ca fatigue!  Je regrette, malgré la sensibilisation des organisateurs pour faire une manifestation propre que les festivaliers n'aient guère su gérer leurs déchets...L'éducation écocitoyenne a  hélas encore de beaux jours devant elle!


Cliquer sur les images pour avoir des extraits musicaux












le plus hétéroclyte
Il m'a suffi d'une carte postale publicitaire pour prendre connaissance du festival  des arts croisés, initiative normande!  Une bonne communication sur un support attrayant, voilà de quoi susciter ma curiosité...qui fut totalement assouvie.  Sur place, à Clères, petit coin vert de Seine Maritime, j'ai découvert une manifestation qui  sait allier convivialité et créativité...Ici les arts se conjugent au pluriel dans une ambiance familiale, sans prétention mais avec beaucoup de sincérité et de générosité. Là se cotoient la bande dessinée, la musique, le théatre et la danse...Chacun peut y venir pour découvrir ou s'exprimer! Des premiers pas sur les planches aux poids lours de la scène, ce festival offre un panel d'activités larges  avec une motivation sans faille des bénévoles! Sincères félicitations pour le collectif! Ca m'a vraiment donné envie de revenir...pour voir ou pour jouer! qui sait :)

Au passage, j'ai découvert "les aminches" groupe normand aux sonorités folks et slaves...


le plus ludique
Bien que mauvaise joueuse (on a tous des défauts...), j'ai prix beaucoup de plaisir à (re) découvrir ce festival des jeux...Autour de tables, au soleil ou à l'ombre des barnums, les amateurs de toutes formes de jeux peuvent s'initier aux nouveautés ludiques...Jeux d'adresse,  de cartes,de réflexion, de stratégie, il y en a pour tous les goûts pour peu que l'on ai du temps à perdre! Familiale, cette manifestation prouve que les jeux de société peuvent satisfaire petits et grands...Ca change de la télé et des consoles...C'est aussi l'occasion de tester des "prototypes de jeux", rencontrer les créateurs, et ainsi peaufiner les règles! Bref, un moment sympathique et convivial à partager entre amis ou en famille!

Dixit,très beau jeu aux cartes magnifiquement illustrées, invite à un peu d'imagination, d'onirisme, de poésie...Mais aussi de stratégie! Tout le monde peut jouer, mais la partie ne devient interressante qu'au delà de 4 joueurs...
Lutinfernal, jeu de stratégie, qui se joue à 2...une alternative amusante au jeu de dames. Le but est d'encercler les pions de l'ennemi et ainsi le pétrifier...Mais attention, les plaques peuvent tourner...Le jeu est évolutif avec l'âge ...Accessible dès 6/7 ans! Et COCORICO c'est une créa française (à noter, que ce sont les allemands qui excellent en général dans la création de jeux de société).

le plus... osé!

Là, c'est un clin d'oeil anecdotique...Un festival réussit  parce que son nom accroche..."Les franco" "les charrues"..issu souvent d'images rurales ou de jeux de mots musicaux, le titre porteur doit inviter à la découverte...J'avoue que les routes des vacances m'ont ainsi offerts des appelations drôles ou loufoques...Du festival des tomates farcies au festival des boeufs, les noms de bapthèmes augurent de fêtes bien populaires mais sans aucun doute réussies! Mais une affiche m'a plus particulièrement marqué...Fallait oser! Ils l'ont fait!


D'ailleurs confirmation...En sortie de ville!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> C'est sûr qu'il fallait oser !<br /> Merci de cet article et bonne journée.<br /> <br /> <br />
Répondre