Lettre de (dé)motivation

Publié le par charlimagine

 

Ne dis rien surtout, laisse mes mots couler

Ne sois pas surpris, Fallait s’en douter

On dit sept ans, c’est un cap à passer

Fais le compte déjà six ans d’écouler…

 

Y’a pas à dire, on a bien rigolé

Te souviens-tu de nos premières soirées

Les gestes tendus, est ce que ca va coller ?

Des faux pas ? Rien qui puisse nous séparer…

 

Entre nous tout avait bien commencé…

Ces heures ensembles, je ne saurai les compter !

Tout se dire… l’infini n’est pas assez

C’est ce que je croyais,  naïve que j’étais.

 

La routine, cette garce, a pointé son nez

On m’avait dit qu’il fallait s’en méfier

En faisant gaffe, j’aurais pu l’éviter

Ah Les habitudes !  C’est moche mais c’est fait…

 

T’inquiètes pas, je ne veux pas t’accuser

Je crois bien que nos tors sont partagés

Tous tes besoins d’attention m’ont usée !

Pour nous, j’étais pas prête à tout lâcher…

 

 S’aimer, c’est beau, mais j’ai une vie à coté

J’avoue, je ne pensais pas tout gâcher

A cause de ce besoin de liberté

Je croyais pas que ca te fâcherait

 

Dis, crois-tu que je fais des manigances

Parce que j’ai peur de dire ce que je pense ?

J’ai juste fait preuve d’un peu de complaisance

Pour ne pas étaler toute cette souffrance…

 

C’est bête que tu ne me fasses pas confiance

Mais vois-tu dans la vie pour qu’on avance

Il faut parfois prendre un peu de distance

Tu pourrais faire preuve de tolérance…

 

Voilà, aujourd’hui, mon cœur qui balance

Faudrait-il mettre fin à notre vaine alliance ?

Continuer à garder sous silence

Nos erreurs, tous mes doutes, toutes tes déviances?


T'haïr et t'aimer, quelle drôle d'expérience!

Si te quitter était ma délivrance?

C’est que j’ai besoin de ta présence, 

Et pas que pour satisfaire mes dépenses !


Publié dans radio miroir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
J'ajoute juste un commentaire pour préciser aux inquiets que tout va bien entre Charlie et moi, ne vous inquiétez pas ce n'est pas de moi qu'il s'agit dans ce texte :) (mais j'ai eu un doute moi aussi l'espace d'un instant :P)
Répondre
C
<br /> Effectivement! La personne concernée par le texte n'est pas une personne physique...Et puis cela ne reste qu'un simple texte écrit à un moment où le moral n'y était pas!<br /> <br /> Soyez rassurés chers lecteurs!<br /> <br /> <br />
L
Hmmm !.... je n'ose comprendre de quelle entité il s'agit ... non je n'ai pas dit être ... Ma Charlie, Maman et Papa sont là ainsi que ta Soeur et tous ceux qui t'aiment .
Répondre